English/Anglais

Nos robots


Musique : "Gettysburg" de Ratatat


Robot 2014


Pour la compétition de cette année, nous étions la seule équipe avec un canon révolutionnaire. Notre robot avait six roues motrices, était simple, robuste et efficace. Grâce à sa robustesse, nous n’avons jamais eu de bris sur notre robot. Nous nous sommes rendus à Saint-Louis grâce à nos très bonnes performances à Montréal (gagner la finale) et à Toronto (demi-finale). Nous avons aussi gagné les prix de la sécurité et de la créativité à Toronto et le prix de l'excellence en génie à Montréal.


Robot 2013


Pour ce défi, notre robot avait quatre roues motrices et se déplaçait très bien sur le terrain. Nous avons eu quelques problèmes de positionnement sur la tour et notre mécanisme de remontée était un peu lent. Par contre, notre premier match à Montréal a été incroyable, nous avons réussi à monter dans la tour, à lancer des frisbees dans les assiettes sur le haut des tours (3 frisbees réussis) et aussi lancer des frisbees aux endroits demandés sur le terrain. Nous avions aussi un système de bras mobile et fixe très perfectionné. Nous sommes tombés de la tour pendant la finale ce qui nous a empêchés d’aller à Saint-Louis.


Robot 2012


Cette année nous nous sommes repris, nous nous sommes rendus en finale à Montréal et à Toronto grâce à nos six roues motrices et à notre mode autonome très efficace. Nous étions capables de lancer les ballons de basket et de faire le pont avec 3 robots ce qui nous a permis de faire beaucoup de points.


Robot 2011


Notre robot pouvait accrocher les formes du logo FRC et avait quatre roues motrices. Nous avions aussi un mini robot appelé "minibot" qui devait aller s’accrocher sur la tour et réussir à grimper pour aller faire allumer la lumière. Ce défi n’a pas été notre meilleur, nous n’avons pas toujours réussi à grimper au complet ce qui a un peu déçu l’équipe.


Robot 2010


Notre robot faisait tout, nous avions un système de coup de pied qui permettait de pousser les ballons de soccer dans les buts. Nous pouvions passer par-dessus les «bump». Notre robot pouvait aussi empêcher les autres robots de compter des points. Nous avons réussi plusieurs fois à s’accrocher sur la tour. Notre robot avait quatre roues motrices et un bras dépliant pour s’accrocher à la tour ce qui nous aidait grandement. Nous sommes allés au championnat mondial d'Atlanta avec ce robot.